Les clichés de l’auteur sur le web

C’est en cherchant une photo pour illustrer ma page Facebook que je me suis rendu compte à quel point l’image véhiculée par les auteurs est stéréotypée sur le net.

bureau1-copy

Qu’est-ce qu’un écrivain pour Google images?

En surfant sur les banques d’images gratuites quand vous tapez dans la barre de recherche « Écrivain » ou sur les pages d’auteurs amateurs (Parce que vous n’avez plus ce souci quand vous êtes auteur édité, il vous suffit de mettre la photo de votre dernier bouquin !), vous vous trouvez face à l’image ci-dessus.
En fait, vous avez l’embarras du choix… Dites, elles ne se ressembleraient pas un peu, toutes ces photos ?

bureau-auteur-2bureau6bureau-auteur-4

 

L’environnement de l’auteur en 5 clichés

Pour résumer, si vous voulez être un écrivain comme les autres sur le net, il vous faut :

— un ordinateur pimpant. Pas n’importe lequel. Un Mac. Parce que vous êtes riche, voyons, vous êtes écrivain amateur. Et parce que c’est cool d’être nomade et d’écrire dans le Starbucks bar du coin.

— une table en bois. Parce que vous avez beau avoir les derniers nés en matière de technologie, vous êtes toujours proche de la nature.

— un carnet. THE carnet. Un Moleskine pour le moins (je vous rappelle que vous êtes riche). Et une pléthore de stylos. Ou encore mieux une plume d’oie. Parce que même si vous n’écrivez qu’à l’ordinateur, vous êtes le digne représentant de milliers de générations d’écrivains illustres qui ont gratté le papier. C’est quand même l’accessoire numéro un.

— un café/thé. Une tasse mug qui fume et qui vous permet de faire des pauses. C’est le combustible indispensable pour tenir de longues heures.

— un chat. Parce que c’est l’ami des artistes solitaires et que vous en êtes un, d’artiste. Une caresse, et l’inspiration revient. Lui seul vous comprend.

Alors, vous possédez tout cela ? Alors, c’est bon, je vous décrète écrivain !

Un peu cliché ? Bon au moins, on a dépassé le stéréotype précédent de l’artiste incompris, dépressif, alcoolique, drogué et fumeur.

ecrivain-alcoolique-buveur

Quoique… on a juste remplacé la machine à écrire par l’ordi et le verre d’alcool par le thé. Et le téléphone s’est méchamment pris un fer à repasser dans le cadran.

 

Mes 5 clichés à moi

Bon, je suis d’accord, ma routine d’écriture ne colle pas vraiment à cette image très sophistiquée. En fait, mon quotidien ressemblerait plus à ça :

messy-writer

Pourtant, en y regardant bien, je possède tous les accessoires.

Juste un petit peu moins glamour.

— Mon carnet qui m’a couté un rein.

— L’ordi qui m’en a couté deux. (Le compte n’y est pas, mais rassurez-vous, ce n’était pas les miens.)

— La table en bois. Dans un coin car trop pénible à nettoyer.

— Le thé, resté à refroidir dans la cuisine, parce que ce truc est imbuvable à 100°C. Et du coup, je l’oublie. Ou alors…

coffee-cata

— Et le chat. Le putain de chat (n’hésitez pas à suivre les très bons strips de Lapuss’)…

chat-laptop

Le gentil petit minou…

putain-de-chat

Alors que choisir ?

Résultat ? Mon image est tout à fait cliché et je l’assume complètement ! D’une part parce qu’elle véhicule un imaginaire facile à appréhender du premier coup d’œil pour les visiteurs, mais surtout… parce qu’elle correspond à une certaine réalité ! Et finalement, n’est-ce pas un premier pas pour entrer dans la grande communauté des écrivains de la toile ?

Et ma bannière, me direz-vous ?

Ma bannière Facebook répond bien à cette esthétique commune.

elle-guyon-facebook

Quant à celle de mon blog, on y retrouve bien :

auteur blog elle guyon.jpg

— Mon laptop sur mes genoux (n’est-ce pas son étymologie 😉 ? )

— ma table, hors cadre, je vous ai déjà dit que je l’ai laissée dans son coin

— mon carnet, ce sont les lignes vertes en fond (celui de mon premier roman)

— le thé ? dans la cuisine, pardi !

— le chat ? il a voulu monter sur mes genoux mon portable, je l’ai éclaté dans le mur, il est derrière le fauteuil 🙂

Et vous ? À quoi ressemble votre bannière ? Voyez-vous d’autres clichés ?

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les clichés de l’auteur sur le web »

  1. Idem pour les clichés : le lit, le chat collé aux pieds et le mug de thé toujours tiède parce que je l’oublie. Ajouter le chocolat et les bonbons. 😉 Bonne article ! J’en veux d’autres !

  2. Cliché classique, c est class, c est chic… Si j étais écrivain selon elle Guyon (car il me manque la table en bois et le thé) Sur ma bannière il y aurais un jeté de canapé (un plaid quoi) un chat étalé sur des feuilles de papier et des boulettes de papier froissé. Dès miettes de tous ces trucs que je grignote et une photo fétiche.

  3. Ping : Un Bullet Journal pour un auteur (BuJo pour les intimes) ? | Elle Guyon – Auteur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s