Les 10 valeurs morales universelles (et les vôtres sont forcément dedans)

Les personnages d’un roman étant des êtres comme vous et moi, ils possèdent des valeurs morales qui justifient leurs actions. 

Chaque psychologue a sorti sa propre liste de valeurs (certains 12, d’autres 211, 30 ou 57). Moi, je vais me contenter de 10. Tout simplement parce que c’est le premier site sur lequel je suis tombée en gratouillant sur le net, et surtout parce qu’étonnamment, chacun des personnages sur lesquels je bosse depuis des semaines est tranquillement rentré dans sa case attitrée. Sans heurts, sans peine.

Ces valeurs sont aussi les vôtres, il paraît qu’elles sont universelles, c’est M. Schwartz qui le dit (psychologue qui a élaboré son modèle en 2006). Alors, curieux de les connaître et de révéler votre valeur principale ? Venez, allongez-vous sur ce sofa et venez passer un test-à-2-balles avec le Dr Guyon.

Comment j’en suis arrivée là…

… à disserter comme une philosophe sur la valeur de l’homme

Depuis plusieurs semaines, je suis en pleine réflexion sur le plan de mon livre et sur le développement des personnages. Pas d’écriture, plus de la lecture et du brainstorming. Pour le moment, je parcours l’Anatomie du scénario (dont la couverture me rappelle un certain passé bien lointain 😉 ) :

John Truby, l’auteur, insiste beaucoup sur le débat moral : pour lui pas de bon scénario sans un problème moral pour le personnage principal. Bien sûr, ce dernier choisit une approche spécifique, mais l’attitude des autres personnages doit refléter l’ensemble des solutions à ce problème moral, en fonction de leurs valeurs. Et le roman devient, entre autres, une variation sur le même thème.

Mes persos ont déjà un bon passif, même si je ne leur ai jamais fait de fiche, ils se baladent dans ma tête depuis plusieurs mois déjà. (Oui, sachez qu’un auteur n’est jamais tout à fait seul dans sa tête…) Pour finaliser leurs valeurs, et pour faire plaisir à M. Truby, j’ai surfé jusqu’à tomber sur une jolie illustration qui a fait tilt. Parce qu’une image veut mille mots, comme on dit.

Et là, chaque perso est gentiment rentré dans sa case, sans me demander mon avis. Pas un n’a empiété sur la case de l’autre. Et les alliés étaient bien côte à côte. Et les adversaires opposés. C’est beau quand tout s’emboite, non ?

Prêt pour le décompte ?

1.    STIMULATION :

Correspond au besoin de variété qui permet de maintenir un niveau optimum d’activité.

Valeurs liées :

— une vie excitante (expériences stimulantes),

— une vie variée (remplie de défis, de nouveautés, de changements),

— l’audace (cherchant l’aventure, le risque).

Exemple :

Jean-Marc Barr/Jacques Mayol dans Le Grand Bleu qui veut aller toujours plus loin et préfère ­la mort les dauphins à une vie de famille plan plan

2.    AUTONOMIE :

Représente l’indépendance de pensée et d’action, la possibilité de faire ses propres choix

Valeurs associées :

— la créativité (originalité, imagination)

— la liberté (de pensée et d’action )

— la curiosité (intéressé en toute chose, explorateur)

— l’indépendance (ne compter que sur soi, autosuffisant )

— le droit à une vie privée (non exposée aux regards indiscrets).

Exemple :

Hermione dans Harry Potter qui au lieu d’utiliser un Retourneur de temps pour empêcher les morts de Cédric, Sirius, Hedwige, Dumbledore, ou même empêcher Tom Jedusor de devenir Voldemort… en profite pour suivre plusieurs cours en même temps

Scarlett O’Hara dans Autant en emporte le vent dont la créativité lui permet de se faire la plus chouette robe à partir de rideaux que j’ai vue 🙂

Avec une parodie ici :

3.    UNIVERSALISME

C’est la compréhension, la tolérance et la protection du bien-être de tous et de la nature. Rien que ça.

Valeurs associées :

­— l’égalité (chances égales pour tous)

— la paix dans le monde et la justice sociale (corriger les injustices, secourir les faibles)

— la sagesse (compréhension adulte de la vie)

— l’ouverture d’esprit (tolérant les croyances et les idées différentes)

— un monde de beauté (beauté de la nature et des arts)

— l’unité avec la nature et la protection de l’environnement (adéquation à la nature)

Exemple :

Nausicaa de Nausicaa de la vallée du vent, qui prône l’égalité avec les cafards de 10 mètres de haut

4.    BIENVEILLANCE

C’est la préservation et l’amélioration du bien-être des personnes avec lesquelles on a un contact personnel.

Valeurs associées :

— la loyauté (fidèle à ses amis, à ses proches)

— l’indulgence (désireux de pardonner aux autres),

— l’honnêteté (authentique, sincère),

— la responsabilité (sur qui l’on peut compter),

— l’amitié vraie (des amis sur qui l’on peut compter)

— l’amour adulte (intimité profonde, émotionnelle et spirituelle).

Exemple :

Amélie Poulain, du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, qui transforme des détritus en déclaration d’amour (les photos du Photomaton)

Fanart de Ilya Kuvshinov

5.    TRADITION

Cela correspond au respect, à l’engagement et à l’acceptation des coutumes et des idées préconisées par la culture traditionnelle ou la religion.

Valeurs associées :

­— le respect de la tradition (préserver les coutumes consacrées par le temps)

— l’humilité (modeste, effacé)

— religieux (attaché aux croyances et à la foi religieuse)

— acceptant sa part dans la vie (se soumettre aux circonstances de la vie)

— la modération (évitant les extrêmes dans les sentiments et les actions).

Exemple :

La jeune veuve amish, Rachel, dans Witness

Kelly McGillis (Et c’est seulement maintenant, 30 ans après, que je me rends compte que c’est l’instructrice dans Top Gun)

6.    CONFORMITÉ

C’est la modération des actions, les tendances et des impulsions susceptibles de déstabiliser ou de blesser les autres, ou encore de transgresser les attentes ou les normes sociales. L’accent est mis ici sur le contrôle de soi dans les interactions de la vie quotidienne avec des proches.

Valeurs associées :

— l’obéissance (remplissant ses obligations, ayant le sens du devoir)

— la politesse (courtoisie, bonnes manières)

— l’autodiscipline (résistance aux tentations)

— honorant ses parents et les anciens (montrant du respect).

Exemple :

Watson (celui des livres), toujours soucieux de bien se comporter, d’obéir à Sherlock même dans les conditions les plus abracadabrantes, d’éviter les conflits, d’être poli envers les clients pour rattraper le comportement souvent imbuvable du détective.

7.    SÉCURITÉ

L’individu recherche l’harmonie et la stabilité de la société, des relations et de soi.

Valeurs associées

— l’ordre social (stabilité de la société)

— la sécurité familiale (sécurité pour ceux que l’on aime)

— la réciprocité des services rendus

— le sentiment de ne pas être isolé

— être en bonne santé physique et mentale.

Exemple :

Est-ce que Spider-Man ne serait pas un peu comme ça ? Tout faire pour garder la ville en sécurité, sa copine, sa famille ? (Et c’est trop tard pour son oncle 😛 )

8.    POUVOIR

En recherche de statut social prestigieux, du contrôle des ressources et de la domination des personnes.

Valeurs associées

— l’autorité

— la richesse

— le pouvoir social (avoir du pouvoir sur autrui, dominance)

— la préservation de son image publique (soucieux de ne pas perdre la face)

— la reconnaissance sociale (respect, approbation émanant des autres ).

Exemple :

Bah, bon nombre de méchants, en fait…

Frollo dans Notre-Dame de Paris, Dark Vador dans La guerre des étoiles,

Voldemort dans Harry Potter

Fanart de Nicholas Kole

9.    ACCOMPLISSEMENT

Recherche du succès personnel, obtenu grâce à la manifestation de compétences socialement reconnues.

Valeurs associées :

— l’ambition (travaillant dur, volontaire )

— l’orientation vers le succès (objectif : réussir )

— la compétence (capable et efficace )

— l’influence (exercer un impact sur les gens et les événements)

— le respect de soi (croyance en sa propre valeur).

Exemples :

Bel-Ami, dans Bel-Ami, passe du mec sans-le-sou au rédacteur en chef reconnu (et pas très moral)

Tom Cruise dans Horizons lointains avec son invraisemblable collection de chapeaux melons qui est selon lui la preuve de sa réussite sociale

Why can’t you just say you like my hat??

10.    HÉDONISME

Besoin de  plaisir  ou  de gratification  sensuelle personnelle, profiter de la vie.

Valeurs associées :

— plaisir (satisfaction des désirs )

— l’amour de la vie (aimant la nourriture, le sexe, les loisirs)

— se faire plaisir (faire des choses agréables)

Exemple :

Homer des Simpsons qui donnerait toute sa famille pour un D’oh-nut.

11.    Et vous dans tout ça ?

Peut-être avez-vous déjà votre petite idée sur votre dominante ?

Sinon, je vous invite à faire le test totalement gratuit, pas d’inscription toussa, en cliquant sur l’image suivante :

12.    Et moi ?

Bah moi aussi, j’ai fait le test pas curiosité. Et les résultats ne m’ont pas vraiment surprise :

Je suis clairement dans le rouge (pas étonnant que je mette cette couleur partout, depuis ma cuisine jusqu’à ma coque de téléphone 🙂 ).

Du coup, mes dominantes sont l’autonomie (créativité, indépendance), la stimulation (besoin de variété) et l’universalisme (la tolérance).

Non, ce qui m’a plus fait sourire, c’est qu’en faisant le parallèle avec mes nouveaux personnages, certaines associations sont apparues :

Quand on dit qu’on met beaucoup de soi dans ses livres, c’est jamais très faux…

(Madame Bovary, c’est moi, comme dirait l’autre, même si on n’est pas sûr qu’il l’ait bien dit.)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les 10 valeurs morales universelles (et les vôtres sont forcément dedans) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s